La perception réelle de Humpty Dumpty

« Humpty Dumpty[1], assis sur un mur,
Humpty Dumpty fit une grande chute.
Tous les chevaux du roi et tous les soldats du roi
ne purent remettre Humpty Dumpty droit. »

Humpty Dumpty est un œuf !Le symbole de l’abondance, de la création… mais aussi de la tendreté.

L’œuf possède tout le potentiel pour un processus de vie complet.Plus accessoirement, l’œuf est aussi un symbole de la terre, qui n’est pas ronde, mais légèrement ovoïde.

Humpty (Empty) était assis sur un mur, peut-être tout simplement pour bénéficier de la vue qu’il avait de là-haut.

Mais il y a toujours une perception beaucoup plus évidée lorsqu’on examine de plus près ses dispositions sociales.

Une muraille sépare deux zones, mais elle peut aussi séparer deux courants d’action.

Et être posé sur un mur peut être vu comme placé sur une frontière : un emblème de l’indétermination.

Voici donc un œuf (qui représente la possibilité infinie) qui fait le choix de ne pas vivre son destin.

Aurait-il, comme beaucoup d’entre nous, la crainte de réaliser vainement une voie d’action ? De devoir trouver sa véritable influence ici sur terre – puis seulement de vivre ?

« Humpty Dumpty fit une grande chute. »

Assis sur son mur d’indécision, ce fut clairement la chute de sa protection verbale auto définie, et l’incursion dans l’opacité imprévisible de ce que sont les choses que l’on ne maîtrise plus.

Eh oui, sa coque de supériorité magique a du être fracassée en mille morceaux. Eh oui son ego isolant a dû être brisé. Il a vu toutes ses sauvegardes d’interprétation enfantine s’effriter. Contrairement à un œuf commun, qui a besoin de sa coquille pour son intégrité (sans quoi il se répandrait dans toutes les directions), l’enveloppe de l’ego le maintenait engeôlé.

Ah oui, « et tous les chevaux du roi et tous les soldats du roi ne purent remettre Humpty Dumpty droit. »

Non seulement les guerriers avec tout l’entendement et la stratégie militaires, mais les chevaux avec la force brute, ils ont tous échoué à redresser l’armure du signifiant personnel, maintenant superflue et désuète.

Malgré la portée de ses hautes relations, conscience et aphasie ont, pour lui, cessé de devenir primordiales à l’exercice de la perception.

Et pourquoi le roi lui-même entretient-il un tel rapport privilégié avec Humpty, un simple œuf vide ?

Parce que le roi symbolise le crâne de l’humanité. Pas l’amour ;l’intellect.

Il est le roi (pas le prêtre ou le sorcier) qui trouve la chute du sens si tragique qu’il veut possiblement revitaliser la plastique de toute la sémantique perdue.

Or Humpty est probablement déjà tombé du mur il y a longtemps et a fini par assimiler la rupture de son arrogance métaphorique.

Dès lors, il se délecte à présent de classifier le royaume de l’aliénation, et non plus celui de l’intelligence.

« Le roi n’a pas réussi à remettre Humpty Dumpty droit. »

Il n’a pas réussi à raccommoder l’affectation et la signification réelle.

Empty est devenu le souverain du non-sens.

Bigre, c’était bien sérieux tout ça.

Si vous préférez l’humour, vous apprécierez mon nouveau livre Curiœusités qui paraîtra ce mois-ci chez Bozon2x.

N’hésitez pas à le commander.

Pour aujourd’hui, c’est tout les amis.

couv-curiœsites

[1] Humpty Dumpty (le Gros Coco en français) est un personnage du roman De l’autre côté du miroir de Lewis Carroll.

4 réflexions au sujet de « La perception réelle de Humpty Dumpty »

  1. Mesdames et Messieurs, la Folie de Monsieur Georgie de Saint Maur est désormais indubitable.
    Je ne peux dès lors qu’encourager l’humanité entière à se plonger corps et âme dans ses délires dérivants auxquels je voue, je l’avoue et le concède, l’unanimité totale et non simulée de mes sentiments les plus distingués.
    Ce ne lui sera que salutaire (à l’humanité)

    1. Cher Patrick;
      merci pour ce commentaire qui s’apparente à un beau compliment.
      Votre souhait de voir l’humanité entière se plonger dans ma littérature fait bien mon affaire, je dois le dire.
      Je n’hésiterai donc pas à vous aiguiller dès demain vers mon petit théâtre.
      Bien à vous
      Georgie

  2. Stupréfixe et pâle sang bleu!
    Analyse ardue, mais remarquable!
    Edifiante!
    Cependant…
    Ne sachant toujours pas le mettre plus avant qu’après le reste, l’oeuf, me semble-t-il, n’a véritablement aucun sens, à la base. D’autant qu’il les entend tous, quelque part. Non?
    J’avoue, par là, avoir quelque peu buté sur la chute du sens.
    Mais tout le reste le fait, ça c’est sûr et c’est très clair!

    Charles

    1. Cher Charles,
      merci pour ce commentaire.
      Je suis ravi que vous ayez apprécié l’analyse.
      Pour ce qui est de la chute du sens, il faut s’en référer au personnage de Lewis Carroll (Humpty Dumpty), qui se prétend le maître du sens.
      Quant à son nom lui-même, doublement vide, il représente cette blague que l’on fait aux enfant lorsqu’on mange un œuf à la coque. Une fois l’œuf terminé, on le retourne sur le coquetier en proposant :
       » Tu vaux encore un œuf ? » (hilarité générale lorsque l’enfant s’aperçoit que l’œuf est vide).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *