Paradis retrouvés

Patrick Marczewski est un être dont l’oeuvre picturale prolonge l’extraordinaire vitalité : complémentarité des formes entremêlées, mains tendues, caresses, envol des corps au contact du don, font danser nos regards. La peinture coule du corps au pinceau et s’étale sous ses doigts ; rivière entre les rives de traits affirmés qu’un artiste, arrivé à maturité, dispose avec la précieuse délicatesse de la maîtrise et la sensualité fantasque des libertés qu’il s’octroie.

Avec Patrick Marczewski, nous traversons les contrées sauvages et joyeuses d’une nature réinventée par nos esprits d’éternels enfants, émerveillés devant les poissons qui surgissent, les chevaux qui galopent en troupeaux fous, les cartes de pays imaginaires et leurs campements inattendus où règne l’amour avec ses feux, ses éblouissements, ses troubles ; ses yeux clos sur l’intime sensation d’être éminemment vivant et ses sourires suspendus au-dessus des flèches, des tempêtes, des vagues…

Là où les peintures nous ouvrent à des odyssées intérieures, mes mots comme impuissants dépeignent des représentations dont les profondeurs semblent fuir.

A vous de voir et d’éprouver la rencontre avec celui que d’aucuns décrivent comme un Chagall-tribal contemporain.

Immergés dans La Galerie du Livre et de l’étrange Théâtre, Raphaël et moi avons eu la joie de vivre plusieurs mois en compagnie de ces oeuvres, d’y découvrir des détails insoupçonnés, de voir notre décor se renouveler car, avec une générosité rare et l’enjouement d’un enthousiasme partagé, Patrick nous proposait ses toutes dernières créations, alimentant ainsi le concept d’une exposition évolutive.

Les couleurs vibraient, changeaient au gré des jours, nous offraient de nouveaux visages et nous savourions le bonheur dans lequel son oeuvre transporte ses contemplateurs.

Et quel ravissement de voir comment ce peintre dialogue avec la poésie d’Emmanuel Crombag ; comment au travers d’ Une fois pour toutes, le lecteur est invité à partager une réflexion gestuelle, ces harmonies qui font de cette oeuvre littéraire, entre poésie et pensée philosophique, un cadeau polymorphe qui rejoint le sens par les sens.

La prose d’Emmanuel Crombag, le souffle enivrant de ses débordements, ses fugues espagnoles, ses inspirations surréalistes, ses aspirations encyclopédiques, ses obsessions d’amour et de liberté, ouvrent grand le portail des espaces intérieurs : les territoires infinis du désir, leurs méditations et leurs fulgurances libertaires s’y confondent en une danse qui ne s’arrête jamais. Une fois pour toutes ! n’est qu’un mince extrait de cette folle fécondité, cette symphonie inachevée à laquelle Emmanuel donne sa vie depuis plus de 40 ans.

Nos éditions ont invité Patrick Marczewski dans cette épopée poétique. Désormais, les mots choisis, par le peintre dans les écrits d’Emmanuel Crombag, sont gravés sur les parois d’une oeuvre picturale atemporelle. De la caverne de la mémoire des mots, ce lieu sombre qui abrite le poète, jaillissent des traits lumineux, des lances d’amour vers le soleil, des percées vers le dehors, le poète y a dansé en rêve plusieurs fois, et voilà un désir accompli avec toute la tendresse que les artistes sont capables de s’offrir et de partager avec leurs publics !

Merci à eux pour ces cheminements, ces battements d’ailes salutaires !

À Vaux-sous-Chèvremont, le 19 avril 2021

Claire Blach

Heures d’ouverture de l’exposition de Patrick Marczewski :
Les mercredis de 12 à 16h
Les samedis et dimanches de 14 à 18h
Clôture le dimanche 2 mai

La Galerie du Livre et de l’étrange Théâtre
59 rue Vallée 4051 Vaux-sous-Chèvremont
Tel : +32 (0)468 388 006

Une fois pour toutes
Emmanuel Crombag
Patrick Marczewski
107 pages
ISBN 978-2-931067-07-9
24 €

7 thoughts on “Paradis retrouvés”

  1. Très heureuse de lire et feuilleter tout ce qui se rêvait prendre vie. .Comme strié d alors mais patinée femmes de traits d union. .Nous vous aime. ..a un de ces chemins nôtres vôtre nos vos. .Leurs (toute surprise de voir Vincent koerver
    ..Je ne l aurai reconnu le mousquetaire 20/30 ans après. .)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.