Elfes et fées domestiques : sixième et septième épisodes

Sixièmes analyses

Fées et gestes (Georgie de Saint-Maur)

Avec sa pantoufle de vair, la fée-marraine de Cendrillon est à l’origine d’un beau quiproquo 1.

Le questionnaire de Louise Berg (suite)

Comment présenteriez-vous « les cahiers de l’Hydre de Lerne», le recueil à paraître aux éditions Bozon2x ? 

Rafraichissant, enchanteur, au travers des sept épisodes de Fées et elfes de maison, retrouvez votre âme d’enfant. Et laissez-vous transporter par votre imagination.

Mais ! Quel est le compère qui a stationné sa licorne juste devant ma citrouille ?

C’est pas moi.

Et l’autre fois, le balai magique, c’était pas toi, peut-être ?

Septièmes analyses

Fées et gestes (Georgie de Saint-Maur)

« L’elfe Satyricus au Président des Optimistes Marcel Achier.

Bien fée, fées et gestes, fée Tide… Nous touchons vraiment le fond, Président.

Mais non, mais non… »

Le questionnaire de Louise Berg (suite et fin)

Comment envisagez-vous la relation entre vous et vos lecteurs ?

Que souhaitez-vous que vos textes leur fassent ? 

Que mes textes les fassent voyager dans le temps.

« Retrouvez la magie. La magie d’un lever de soleil, la magie de l’eau qui ruisselle sur votre visage, la magie d’un inconnu qui vous sourit, la magie de la vie. »

Fées et gestes (Georgie de Saint-Maur)

Tout cela est faux, bien entendu, il n’y a pas de magie, les fées n’existent plus (trop de poussière), mais il faut quand même reconnaître le bel effort de Minily & souris et (c’est le dernier après j’arrête, je le jure) la fée-liciter chaleureusement.

Dis donc, korrigan : qui est de service pour repasser mes ailes, demain matin ?

C’est pas moi.

Ah ! le petit personnel…

1Le vair est souvent confondu avec du verre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.