« Embrassades et simagrées » : humain, terriblement humain

Serge Cazenave-Sarkis

De Serge Cazenave-Sarkis, comme la plupart d’entre vous sans doute, nous ne connaissions rien, et pour cause : ses premières publications sont assez récentes (2012), disponibles aux Editions de l’abat-jour et, dès aujourd’hui, via Bozon2X éditions avec « Embrassades et simagrées » ; un recueil de nouvelles qui recèle une humanité observée, rencontrée, ciselée par une plume dont la concision est à la mesure de l’intensité émotionnelle qui gagne son lecteur. Une intensité d’autant plus bouleversante qu’aux grands déballages Serge Cazenave-Sarkis préfère la retenue, la précision d’un détail dont nous savons désormais que dieu, le diable et leurs travers s’y cachent.

Dans « Embrassades et simagrées », animé par ce désir effréné d’être aimé, l’animal humain se débat entre honte et vanité. De ce goût des apparences, de l’image sociale de soi que chacun entretient avec l’acharnement des imposteurs, Serge Cazenave-Sarkis décèle / descelle le trouble que ces comportements opèrent sur l’enfance. Il ne s’attarde pas. Il ne psychologise pas. Il rapporte des indices. Comme on fouillerait le grenier ou la cave d’une étrange maison, Serge Cazenave-Sarkis arpente les coulisses de la bienséance, les envers d’un décor… là où se logent des silences qui grouillent, silences dont les enfants héritent et qu’ils tenteront de dénouer toute leur existence.

Un sourire aigre-doux plane. Ces embrassades et simagrées, ce double discours qui vous pince dans l’ombre d’un baiser, la jalousie, l’envie, les frustrations, l’orgueil minable qui s’aveugle devant ses failles et les fait porter à d’autres… Les enfants sont a la fois témoins de ces jeux et dissimulation et les otages d’une affection où la feinte flirte avec la vérité, la cruauté avec l’amour.

Bref, par ce recueil, l’auteur nous perce à coeur.  Humain, terriblement humain. Tout est cohérent: la proposition picturale d’Yvon Saillard apporte une strate d’interprétation supplémentaire plaçant l’oeuvre de Serge Cazenave-Sarkis dans une contemporanéité critique et déjantée.  Embrassades et simagrées nous a conquis et nous espérons pouvoir partager avec un grand nombre de lecteurs cette découverte qui nous évoque l’univers décalé de Chuck Palahniuk, les vagabondages d’un Knut Hamsun ou les tensions intérieures d’un Jacques Chessex.

Claire Blach

Embrassades et simagrées 
Serge Cazenave-Sarkis
87 pages
12 euros
Disponible sur bozon2x.be
Garanti sans virus. www.avast.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.